comment commencer la cartomancie

Quel jeu pour commencer la cartomancie ?

Dernière mise à jour:

Facile de se perdre lorsque l’on dĂ©couvre pour la première fois le milieu de la voyance et son marchĂ© impressionnant de jeux de cartes. En boutique, les cartes rivalisent de couleurs et de beautĂ©, si bien qu’un coup de cĹ“ur ❤️ est vite arrivĂ©, au risque de faire l’acquisition pour les personnes novices d’un jeu de cartes inadaptĂ©.
Car derrière ces jeux semblant très comparables, tarots et oracles possèdent une histoire, une approche et une méthode de tirage bien différente. Si vous souhaitez commencer la cartomancie, mieux vaut alors faire connaissances de quelques fondamentaux sur cette activité, avant de faire acquisition de votre premier oracle ou tarot.
Au sommaire dans ce but, pour savoir avec quel jeu commencer la cartomancie, et quel tarot ou oracle est fait pour vous, voyons ensemble comment faire votre choix avec une prĂ©sentation et un tour d’horizon des diffĂ©rences entre oracle et tarot !

Oracle ou tarot ?

Dans la dĂ©finition gĂ©nĂ©rale du terme, oracle divinatoire et jeu de tarot sont tous deux des oracles utilisĂ©s comme instrument dans la voyance. La grande diffĂ©rence entre tarot ou oracle rĂ©side dans leur composition : un oracle possède un nombre et un choix de cartes libre, Ă  l’inverse du tarot qui possède des cartes et une numĂ©rologie fixe, notamment Ă©tablie par Jean Noblet en 1650.
Pour un dĂ©butant, il est important de savoir qu’un apprentissage du tarot sera plus long et difficile que celui d’un oracle. Ceci principalement en raison du caractère indissociable du tarot avec les symboles et la numĂ©rologie de ses cartes. L’Ă©tude de quelques livres est une Ă©tape essentielle avant la pratique des tirages, qui ne peuvent ĂŞtre seulement intuitifs au dĂ©part : les cartes, aussi appelĂ©s arcanes mineurs du Tarot de Marseille ne possèdent pas d’illustrations.
Au contraire, les oracles divinatoires ont pour rĂ©putation d’ĂŞtre plus accessibles et intuitifs que les tarots. Le caractère plus permissif et intuitif de leurs cartes donne raison Ă  cette affirmation, Ă  condition de s’orienter dès le dĂ©part vers l’acquisition d’un jeu adaptĂ© aux besoins de son utilisateur, la ou le tarot demeure beaucoup plus universel.

Commencer la cartomancie avec un tarot divinatoire

Commencer Ă  tirer les cartes avec un tarot demande un peu de pratique thĂ©orique au prĂ©alable. Commencez par vous intĂ©resser Ă  l’origine, l’histoire du tarot qui demeure encore aujourd’hui passionnante et ponctuĂ©e de mystères. C’est d’ailleurs le travail du tarologue. Ceci vous permettra de mieux comprendre la logique derrière la numĂ©rologie et la symbolique des cartes du tarot, au nombre de 78 rĂ©parties entre arcanes majeurs et mineurs, que vous aurez pour tâche de mĂ©moriser.
En rĂ©compense, toute l’expĂ©rience que vous accumulez dans la pratique du tarot ne se perdra pas d’un jeu Ă  un autre : seules les illustrations peuvent changer, mais la nomenclature du tarot reste invariable.
Pensez surtout Ă  bien vous renseigner sur la question de quel tarot est fait pour vous entre le Tarot de Marseille et le Tarot Rider Waite Smith. Des diffĂ©rences fondamentales, tant sur l’utilisation que l’Ă©thique, opposent le modèle original dit de Marseille, au Rider Wait Smith apparu bien plus tard chez les Anglophones en 1910.

Commencer la cartomancie avec un oracle

Un oracle offre une prise en main plus rapide que le tarot. Ceci est vrai pour les oracles divinatoires qui possèdent des illustrations très parlantes en plus des intitulĂ©s de leurs cartes clairement prĂ©cisĂ©s sur chacune d’entre elles. Les tirages s’en voient donc facilitĂ©s, et après une lecture du livret du jeu et son menu, vous pourrez gĂ©nĂ©ralement commencer vos tirages.
Attention tout de mĂŞme Ă  ne pas sous-estimer la part thĂ©orique dans l’utilisation des oracles. Des règles et autres rĂ©fĂ©rences historiques existent comme pour les tarots, et ce particulièrement si vous faites le choix de commencer la cartomancie avec un oracle classique, comme un Petit Lenormand ou un Oracle de Belline. Aussi, certains oracles sont plus difficiles Ă  prendre en main que d’autres, donc au-delĂ  des univers dĂ©sirĂ©s, pensez Ă  vous renseigner sur des forums ou autres rĂ©seaux sociaux si vous ĂŞtes dĂ©butant.
Tous les oracles sont diffĂ©rents, mais tous ne couvrent pas tous les besoins ou profils des utilisateurs. Ainsi, si l’intuition est certes très importante lors de l’acquisition, connaĂ®tre quels sont les diffĂ©rents types d’oracles est essentiel. Selon les attentes, autour d’un avenir, ou de la connaissance de soi, le jeu pourra ĂŞtre Ă  usage prĂ©dictif, sur la guidance, sur le dĂ©veloppement personnel ou sur l’amour avec un tirage sentimental.

Comment choisir mon jeu de cartes selon mon profil ?

Si vous prĂ©fĂ©rez le caractère universel d’un jeu de carte, pouvant s’adapter Ă  un large Ă©ventail d’utilisation au prix d’un apprentissage plus long et rigoureux, alors peut-ĂŞtre le tarot est-il fait pour vous. Au contraire, si vous ressentez le besoin de vous lier intuitivement plus rapidement avec votre jeu, pour une utilisation plus spĂ©cifique, alors choisissez un oracle qui vous correspond.
Il n’y a pas de mauvais choix entre un oracle et un tarot divinatoire. Des voyants reconnus se sont illustrĂ©s avec des oracles et des tarots, ou mĂŞme les deux. La question est surtout de dĂ©terminer quel jeu est fait pour vous, chacun n’Ă©tant pas fait pour tout le monde. Si vous faites le bon choix, grâce aux conseils Ă©noncĂ©s prĂ©cĂ©demment dans ce guide, vous aurez sans nul doute des messages pertinents et beaucoup de plaisir dans l’utilisation de votre jeu.